Recherche

La Vésicule


             INTRODUCTION               
                  - Définition
                  - Symptomatologie
                  - Les complications


             PENDANT L'HOSPITALISATION
                   - La veille de l'intervention

                   - Le jour de l'intervention
                   - L'intervention
                   - Le suivi opératoire
                   - La phase de réveil
 
     

             APRES LA CHIRURGIE              
                   - Le retour dans le service

                   - Le retour au domicile
                   - Conséquences et Complications
                   - Complications opératoires
                   - Surveillance au long cours


INTRODUCTION

Définition

Il s'agit des maladies concernant le la vésicule biliaire, qui est un réservoir de bile située sous le foie. La plus fréquente est la lithiase biliaire, plus communément appelée calculs. Elle concerne 15% des adultes en France dont 1/3 sont asymptomatiques Ces calculs sont constitués dans 80% des cas de cholesterol.

Les autres maladies de la vésicules sont plus rares, polype et le cancer de la vésicule qui lui est très rare en occident.


Symptomatologie

La lithiase vésiculaire peut rester asymptomatique ou donner des crises de colique hépatique. Ces crises se traduisent par des douleur typiquement après le repas souvent de début brutal, parfois nocturne qui se situent au niveau de l’hypochondre droit (en dessous des côtes à droite) parfois au milieu du ventre. On retrouve souvent une douleur entre les épaules.

Cette douleur bloque la respiration augmente pendant 1 heure environ puis se calme en en 1 à 6 heure. La douleur peut être accompagnée de vomissements

Le Diagnostic est fait par l’échographie qui montrera les calculs et cherchera des complications.


Les complications

La cholécystite : c’est une infection de la vésicule sur les calculs. Elle se traduit en plus de la douleur par de la fièvre.

Elle nécessite souvent une hospitalisation avec diète, et antibiotiques.

La migration biliaire : lorsque les calculs sont petits ils peuvent migrer dans le cholédoque et l’obstruer, provoquant ainsi en plus de la douleur un ictère (jaunisse). Dans ces cas la il faut enlever le calcul qui obstrue cholédoque par endoscopie puis dans un deuxième temps enlever la vésicule.

La pancréatite aigue : bien que plus rare , il s’agit d’une complication grave. Lorsqu’un petit calcul migre dans le cholédoque, il peut aussi obstruer le canal du pancréas et provoquer une pancréatite. Dans ce cas également il faut rapidement enlever le calcul par voie endoscopique. Cette complication peut entrainer un séjour prolongé en réanimation.

L'intervention consiste à enlever la vésicule et les calculs qui sont dedans. C'est une intervention couramment pratiquée, avec un taux de complications faible.

Cette intervention est actuellement réalisée en coelioscopie par l’intermédiaire des 4 petites incisions.



>> Lire la suite





Créé le 05/03/2009
Dernière modification le 05/05/2009