Recherche

EVENTRATION


             INTRODUCTION            
                - Définition

                - Généralités
                - Symptomatologie

             PENDANT L'HOSPITALISATION
                - L'intervention
                - La veille de l'intervention
                - Le jour de la chirurgie
                - Le suivi opératoire
                - La phase de réveil 
     

             APRES LA CHIRURGIE              
               
- Le retour dans le service
                - Le retour au domicile
                - Conséquences et Complications
                - Surveillance au long cours




 PENDANT L'HOSPITALISATION

L'intervention

L'intervention se réalise sous anesthésie générale, le plus souvent.


La durée est de 15 à 30 minutes pour une hernie inguinale et peut être plus longue pour certaines éventrations volumineuses.

L'intervention est réalisée dans la majorité de cas en cœlioscopie sauf pour certaines éventrations ou hernies trop volumineuses.

Les avantages sont une reprise plus rapide de la vie normale et surtout l’absence de complications au niveau des cicatrices. Cette voie technique peut néanmoins dans tous les cas être transformée en une incision traditionnelle en raison de difficultés qui peuvent être rencontrées lors de l'intervention.

L’intervention consiste à réduire et réintégrer la hernie ou l’éventration et à obturer l’orifice de la hernie ou de l’éventration avec une prothèse qui servira de renfort et de protection de la paroi inguinale ou abdominale.

Ces prothèses sont parfaitement tolérées par l’organisme et il n’existe pas de phénomène allergique.

Les nouvelles techniques chirurgicales et les progrès de l’anesthésie font que les traitements des hernies inguinales,crurales et de certaines petites éventrations peuvent être envisagés en chirurgie ambulatoire c’est à dire sur une hospitalisation ne durant qu’une journée.

Pour cela, certaines conditions sont absolument indispensables et doivent être évoqué avec le chirurgien et le médecin anesthésiste AVANT l’hospitalisation.



La veille de l'intervention

Aucune préparation particulière n’est faite.

La dépilation auparavant réalisée n’est plus nécessaire aujourd’hui comme l’on démontré plusieurs travaux épidémiologiques récents.


Le jour de l’intervention

Le patient prend une douche avec de la bétadine et son abdomen est badigeonné d'un antiseptique

Fourniture de bas anti-thrombose.

Prémédication.



Suivi opératoire

Le but de cette phase est de surveiller l'absence de complication pour un retour à un état normal. La première phase à lieu en salle de réveil puis lors de l'hospitalisation et enfin en convalescence chez vous.


Phase de Réveil

Lorsque l'intervention est terminée, vous êtes transféré en salle de réveil pour environ 2 heures.


Seront sur veillés votre état de conscience, votre pouls, votre saturation en oxygène,votre respiration.  
                             

>> Lire la suite











Créé le 23/03/2009
Dernière modification le 12/05/2009