Recherche

Hernie Inguinale

 Hernie Crurale

Hernie Ombilicale

 Eventration

HERNIE CRURALE


             INTRODUCTION
                - Introduction             
                - Définition

                - Généralités
                - Symptomatologie

             PENDANT L'HOSPITALISATION
                - L'intervention
                - La veille de l'intervention
                - Le jour de la chirurgie
                - Le suivi opératoire
                - La phase de réveil 
     

             APRES LA CHIRURGIE              
               
- Le retour dans le service
                - Le retour au domicile
                - Conséquences et Complications
                - Surveillance au long cours



INTRODUCTION

Introduction

Les hernies, quelques soient leurs types, sont des pathologies très fréquentes et tout à fait bénignes dans la très grande majorité des cas. Elles peuvent apparaître à tous les ages,y compris chez le nouveau-né et touchent les deux sexes avec une fréquence plus élevée chez les hommes.


Il existe des facteurs favorisant leur apparition, mais contrairement à une idée reçue, le développement musculaire n’empêche pas leur survenue. Ces facteurs favorisants sont essentiellement  ceux qui font augmenter les pressions qui règnent dans l’abdomen comme le port de charges lourdes répétées, la constipation chronique, les difficultés à uriner (adénome de la prostate) et la grossesse par exemple.


Définition

Une HERNIE est le passage d’un organe,le plus souvent l’intestin grêle, à travers un orifice NATUREL.On parle de hernie inguinale lorsque la hernie siège juste au-dessus du pli de l’aine, de hernie crurale lorsqu’elle est située en dessous du pli de l’aine et de hernie ombilicale quand la hernie est placée au niveau du nombril.


Beaucoup plus rarement, il existe des hernies latérales, sur la paroi abdominale, située entre l’insertion des muscles abdominaux (hernie de Spiegel).


Généralités

Comme toute pathologie, même bénigne,l es hernies et les éventrations peuvent se compliquer à tout moment. Il n’existe malheureusement aucun moyen clinique ni radiologique permettant de prédire leur apparition. Néanmoins on peut dire que les hernies crurales se compliquent plus souvent que les hernies inguinales et que les petites éventrations se compliquent plus souvent que les grosses éventrations.


La principale complication des hernies ou des éventrations est L’ETRANGLEMENT. On parle de hernie étranglée ou d’éventration étranglée.

Les signes qui doivent donner l’alerte sont l’apparition d’une douleur intense, d’apparition brutale ou assez rapide et l’impossibilité de  rentrer   la hernie.

L’aggravation des symptômes peut conduire à l’apparition d’une OCCLUSION INTESTINALE, si l’intestin est coincé dans la hernie. Les signes sont  l’arrêt des gaz et des matières, parfois associés à des vomissements. Une intervention chirurgicale est alors nécessaire en urgence.


Symptomatologie

Les hernies inguinales et crurales sont des masses ou des tuméfactions indolores et réductibles,  c’est à dire qui ne font pas mal et que l’ on peut réduire ou réintroduire manuellement très facilement .

Les hernies inguinales ou les hernies crurales sont en général situées d’un seul côté, elles sont dites unilatérales, mais peuvent être bilatérales et seront dépistées lors de la consultation chez le médecin ou le chirurgien.

Les hernies inguinales sont plus fréquentes chez les hommes contrairement aux hernies crurales plus souvent présentes chez les femmes. La hernie crurale se complique plus fréquemment.

Il existe deux types de hernies inguinales :

Les hernies indirectes ou obliques externes qui correspondent à des masses qui descendent dans les bourses.

Les hernies directes qui sont des masses apparaissant au niveau de l’aine juste au dessus du pubis.

La hernie crurale apparaît à la racine de la cuisse.  Souvent plus petite que la hernie inguinale, elle est volontiers plus douloureuse et s’ étrangle plus souvent.


>> Lire la suite



















C
réé le 23/03/2009
Dernière modification le 10/04/2009