Recherche

Hémorroïdes

Fissure anale

Fistule anale

Prolapsus et incontinence

Kyste sacro-coccygien

FISTULE ANALE


             INTRODUCTION              
                - Introduction
                - Définition

                - Symptomatologie

             PENDANT L'HOSPITALISATION
                - L'intervention
                - La veille de l'intervention
                - Le jour de la chirurgie
                - Le suivi opératoire
                - La phase de réveil 
     

             APRES LA CHIRURGIE              
               
- Le retour dans le service
                - Le retour au domicile
                - Les Conséquences et Complications
                - La surveillance au long cours



INTRODUCTION

Introduction

L’apparition des fistules et des abcès se fait en plusieurs étapes successives. Le stade initial correspond à l’infection d’une glande,située à la partie haute du canal anal, appelée crypte de MORGAGNI.

Le deuxième stade est une suppuration, qui diffuse à travers les tissus et les muscles qui entourent le canal anal, et qui s’ouvre à la peau entourant l’anus pour donner un abcès.



Définition

Les fistules anales et les abcès de la marge anale correspondent à une même maladie dont le point de départ est l’infection de petites glandes situées dans le canal anal. L’abcès se révèle sous une forme aiguë et il est toujours la conséquence d’une fistule anale sous-jacente.


Symptomatologie

L’abcès se manifeste par l’apparition d’une petite boule rouge, très inflammatoire, qui apparaît autour de l’anus. Cette tuméfaction est très douloureuse, empêchant le patient de s’asseoir. Elle peut s’accompagner de fièvre.

La fistule ne provoque pas de douleur et se révèle généralement par un écoulement permanent de pus autour de l’anus. L’apparition de la douleur annonce la formation d’un abcès de la marge anale. Cet abcès peut s’évacuer tout seul et la douleur disparaîtra spontanément. Mais, plus ou moins rapidement, une nouvelle poussée identique surviendra.


L’examen clinique retrouve une petite boule autour de l’anus, d’où coule du pus. Très souvent, le patient présente une petite cicatrice, témoin de l’incision précédente d’un abcès. Parfois la palpation de la région autour de l’anus permet de retrouver un petit cordon dur qui correspond au trajet de la fistule.

Le plus souvent, aucun trajet ne peut être retrouvé à l’examen clinique et il faut  une intervention chirurgicale pour retrouver ce trajet. Enfin, dans certains cas difficiles de fistules très profondes ou de fistules récidivantes, des examens radiologiques complémentaires seront nécessaires (IRM pelvienne).



>> Lire la suite











Créé le 18/03/2009
Dernière modification le 05/07/2009